Qu’est-ce qu’un·e bon·ne professeur·e de tennis?

07 septembre 2021, 14:37

Qu’est-ce qu’un·e bon·ne professeur·e de tennis?

Tennislehrer / Trainer

Si votre voiture doit être réparée, allez-vous l’amener chez le champion du monde de formule 1 ? Non, certainement pas. Ce dont vous avez besoin, c’est un bon mécanicien dont les compétences sont bien différentes de celles du pilote de course. C'est la même chose au tennis. Un bon joueur ou une bonne joueuse n'est pas automatiquement un bon entraîneur. Alors qu'est-ce qui fait la qualité d’un entraîneur de tennis ou d’un·e bon·ne professeur·e de tennis ?

Les joueurs d’élite ont un niveau de jeu très élevé et disposent de compétences indéniables. Lors de l’entraînement, les balles sont engagées avec précision et l’expérience acquise sur le terrain est précieuse aux yeux de ceux et celles qui apprennent. Mais bien jouer est une chose. Savoir transmettre en est une autre. Comment expliquer précisément la structure d’un coup ? Comment entraîner tel ou tel coup de manière pédagogique et adaptée au niveau de l’apprenant ? Quels sont les objectifs d’apprentissage des juniors en fonction de leur âge ? Comment entraîner telle ou telle compétence de coordination et à quel moment ?
 
S’ils démontrent les compétences sociales nécessaires, les anciens joueurs et joueuses de haut niveau sont des entraîneurs prisés sur le circuit professionnel. Cependant, s'ils veulent enseigner aux juniors ou aux sportifs amateurs, il est essentiel qu'ils acquièrent des compétences pédagogiques et théoriques. Être au bénéfice d’une formation adéquate permet aux anciens cracks du circuit de se profiler sur le marché du travail des professeur.e.s de tennis.
 
Comment trouver un·e bon·ne professeur·e ou entraîneur de tennis ?
Renseignez-vous sur la formation du professeur et sur son expérience professionnelle. Les diplômes attestant d’une formation professionnelle d'entraîneur ou de professeur·e de tennis sont toujours délivrés par des institutions officielles, à savoir les fédérations nationales de tennis ou l'État. En Suisse, seuls Swiss Tennis ou l’OFSPO/SEFRI délivrent ces diplômes.
 
Il ne faut pas se laisser berner par des documents émanant d'organisations privées et commerciales, même si ceux-ci indiquent des titres pompeux comme «Certified International Professional Coach of High Performance dynamic Training».
 
Une certaine qualité d'enseignement devrait être garantie. Et par conséquent, sachez aussi que vos perspectives d'emploi sont sensiblement meilleures si vous possédez un ou plusieurs diplômes reconnus en Suisse.
 
Petite check-list pour le choix d’un entraîneur de tennis :
Avoir travaillé au même endroit pendant un certain temps (plus de 3 ans) et être capable de citer les joueurs et les joueuses qui ont bien évolué grâce à l’entraînement dispensé est un gage de qualité.
 
Pouvoir démontrer l’influence positive de son travail dans divers domaines du club ou de l’école de tennis permet aussi de se distinguer. Voici quelques exemples:

  • Le nombre d'enfants et de jeunes, ou d'adultes, qui jouent au tennis a augmenté grâce à lui /elle dans le club/centre/école de tennis
  • Le nombre de tournois et d’équipes qui participent aux JIC ou aux IC a augmenté de manière significative grâce à lui/elle
  • Il ou elle a créé et organisé des tournois et des événements
  • De jeunes assistants et assistantes / moniteurs et monitrices ont été encouragés et mis à contribution grâce à lui ou à elle 


Exemples de certificats, diplômes ou reconnaissances officiels suisses:

  • Reconnaissances (activité à temps partiel): moniteur J+S, moniteur Kids Tennis, moniteur sport des adultes
  • Diplôme de la fédération (activité principale): entraîneur C, entraîneur B, entraîneur A, professeur de tennis (avant 2010), spécialiste Kids Tennis
  • Brevet fédéral (titre protégé): professeur de tennis avec brevet fédéral, entraîneur sport de performance avec brevet fédéral. 


Pour en savoir plus:

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8